SKI DE FOND | Quand et comment farter ses skis de fond ?

Le fartage de ski est un aspect des sports de glisse souvent abordé entre les adeptes de la descente. Pour certains qui pratiquent ces sports d’hiver en loisirs, la question du fartage ne se pose même pas car ils ne visent pas la performance et préfèrent le côté loisir pour passer un bon moment.

De l’autre côté il y a ceux pour qui farter les skis est important pour mieux glisser, et qui consacrent du temps libre pour le faire eux-mêmes, ou en laissant leurs paires de skis à des professionnels pour une dizaine d’euros maximum.

Afin d’éclaircir le sujet, nous allons répondre à diverses questions pour que chacun puisse en apprendre plus sur le fartage de skis.

En quoi consiste le fartage de skis ?

Sous chaque semelle d’un ski se trouve une structure destinée à augmenter la capacité de glisse. Elle est composée par des petits sillons obliques favorisant l’évacuation de l'eau qui s'accumule sous la spatule lors d’une session ski.

Le fartage des skis va améliorer drastiquement les propriétés de la semelle tout en la protégeant du phénomène d'oxydation. La capacité de glisse d’un ski est ainsi considérablement augmentée et cette pratique devient indispensable pour ceux qui cherchent à performer en compétition.

Comment farter ses skis de fond ?

Plusieurs moyens sont bons pour farter ses skis…

La première option consiste à tout simplement laisser sa paire de skis chez un professionnel, ce qui reviendra à un prix relativement correct, tout en garantissant un fartage efficace, car effectué par un spécialiste du domaine. Il sera possible par la même occasion de faire affuter ses skis pour optimiser un maximum la glisse.

Si vous êtes du genre débrouillard et que vous ne voulez pas dépendre de quelqu’un d’autre, l’option du fart liquide est envisageable.

Relativement simple d’utilisation et peu coûteuse, cette option conviendra aux utilisateurs qui skient quelques fois seulement par saison (ou pour dépanner si vous n’avez pas le temps de bichonner votre matériel).

En effet il suffit de l'appliquer avec un chiffon doux et non pelucheux sur toute la semelle, puis d'attendre environ dix minutes qu'il sèche et imprègne la semelle, et de finir la manœuvre en passant un coup de brosse crin de cheval.

L’inconvénient est la qualité qui reste plutôt basse et le produit ne tiendra pas longtemps.

Si vous êtes un skieur récurrent, vous pouvez acheter un kit d’entretien pour environ une centaine d’euros. Bien plus cher que le fart liquide, le kit vous permettra d’effectuer un entretien plus poussé et de meilleure qualité pour garantir une glisse optimale tout au long de vos sessions.

Afin de farter les skis à l’aide du fer disponible dans les kits, il faudra s’assurer que la semelle est bien nettoyée (qu’elle soit déchargée de toutes les impuretés accumulées sur les pistes), pour améliorer la pénétration du fart dans la semelle.

Il faudra dans un premier temps régler le fer sur une température de 110 degrés pour faire fondre la paraffine et l’appliquer le long du ski (seulement une petite quantité suffira) pour nettoyer/ défarter la semelle.

Une fois le nettoyage effectué, il faudra régler le fer à 100 degrés, puis il faudra répartir un filet de fart de manière équitable sur la surface totale du ski, de façon homogène sans laisser le fer chauffer trop longtemps au même endroit.

Veillez à toujours effectuer les mouvements dans le sens de la glisse.

Une fois le fart appliqué, il faudra laisser le ski sécher pendant 2 heures, ce qui permettra à ce dernier de s’imprégner dans la semelle, et à la paraffine de remontée en surface.

À partir du moment où le fart aura pénétré la semelle, il ne restera plus qu’à enlever la couche de paraffine à l’aide d’une raclette.

Cette procédure prend du temps certes, mais elle vous permettra de mieux glisser sur la neige et donc d’avoir plus de sensations.

Avec quelle récurrence faut-il farter ses skis ?

Il est conseillé de farter ses skis une première fois avant la saison hivernale pour pouvoir profiter pleinement dès l’ouverture des pistes, mais également d’effectuer la manœuvre quand la semelle devient blanche (cela veut dire qu’elle a besoin d’être nourrie), et après plusieurs sessions à cause des impuretés accumulées dans la semelle (environ toutes les 3 séances).

En ce qui concerne la compétition, il est indispensable de farter ses skis avant chaque évènement sportif.

Conclusion

Le fartage de ski est une pratique essentielle pour bien entretenir son matériel et optimiser sa glisse lors de chaque sortie. Elle est beaucoup moins chère que

ce que pense l’inconscient collectif et est accessible à tous. Vous pouvez l’effectuer vous-mêmes avec un kit adapté (ou un simple fart liquide pour dépanner), ou bien apporter votre paire de skis chez un commerçant du milieu qui pourra le faire pour un prix raisonnable tout en assurant une qualité élevée.

Maintenant que vous avez toutes les clés en main, adoptez cette pratique essentielle et vous ressentirez la différence sur les pistes.

Commentaires

Articles qui pourraient vous plaire

Pause en brooks 1