Publié le 09/06/2022

TEST I ARC'TERYX Norvan LD 3

Aujourd'hui, on va une nouvelle fois traverser l'Atlantique, mais un peu plus au nord, direction le Canada. J'ai testé pour vous la nouvelle chaussure trail de la marque ARC'TERYX. Une réputation sur les sommets qui n'est plus à faire, pour un des acteurs majeurs du marché de l'outdoor. Souvent mis en avant pour la très grande qualité de finition des produits.

Pour la gamme Trail, c'est beaucoup plus léger avec seulement 2 produits disponibles. La NORVAN SL et la NORVAN LD. C'est cette dernière qui va nous intéresser pour ce test.

Présentation

La Norvan LD 3 a tout dans son nom. En effet "LD" pour Longue Distance et le 3 pour cette troisième version. C'est en 2019 que la firme canadienne avait lancé la toute première version de sa chaussure d'ultra trail. Même si elles n'ont jamais vraiment fait la une des magazines, pour les connaisseurs, c'est un modèle qui n'a jamais vraiment déçu.

Sur le papier, c'est vraiment alléchant, 292 g sur la balance, une semelle en Vibram LiteBase et des crampons de 4 mm, une mousse InFuse de 29 mm d'épaisseur à l'arrière pour 6 mm de drop. Un mesh en tissu Cordura, connu pour sa capacité de résistance à l'abrasion et aux déchirements couplé à des renforts en TPU pour un maximum de protection sur l'avant du pied.

Il y a trois choix de couleurs, le style est comme d'habitude avec la marque canadienne, simple et élégant plutôt qu'audacieux. Une couleur principale qui comprend les lacets avec quelques détails dans une couleur plus pâle et une couleur de semelle neutre. Un style qui attirera certainement quelques regards sur les sentiers, car on est bien loin des standards de la concurrence.

Le test terrain

Cette Arc'teryx Norvan LD 3 revendique audacieusement sa capacité à gérer des terrains difficiles sur de longues distances. Sur quasiment 175 kilomètres de sentiers côtiers de la baie du Mont Saint Michel et sur les chemins techniques de la Lozère où j'ai testé ces chaussures, dans le cadre de mon entraînement et d'une compétition, je les ai trouvées incroyablement fiables au fil des kilomètres.

La prise en main est tout de suite très agréable. La légèreté est impressionnante quand on voit le gabarit de la chaussure. Un laçage traditionnel pour un ajustement parfait, ça fait plaisir de trouver encore des marques qui osent faire simple dans ce domaine.

Et si la meilleure caractéristique de toutes était peut-être la plus simple ? On trouve une petite poche, en haut de la languette, pour ranger les lacets. Alors je ne l'ai pas trouvé super ergonomique au début, par manque d'élasticité, mais avec le temps, c'est beaucoup mieux, elle s'avère même être très efficace et quasiment indispensable. Cela soulève la question pourquoi toutes les chaussures de course n'ont-elles pas une petite poche de rangement ? La Norvan LD 3 a aussi une boucle à l'extrémité de cette languette en mousse Ariaprene, ce qui permet de tirer très facilement la languette dans la bonne position.

Du point de vue du confort, l'Arc'teryx arrive sur le haut du panier. Il ne fait aucun doute que ces chaussures offrent un amorti comparable à celui des chaussures de route sans compromettre l'adhérence ou la durabilité. Certes, la coque au talon est un peu haute et rigide. Mais en tant que coureur de trail, j'ai trouvé l'enveloppe interne du pied très agréable, une largeur de la Toe Box bien suffisante pour mon pied. La souplesse du mesh additionné aux inserts en TPU, c'est une belle conception pour le confort des pieds. À noter que je n'ai pas changé ma taille habituelle.

Les crampons agressifs de 4 mm de la semelle Vibram Litebase offrent une excellente traction sur les pentes raides. Cette semelle me conforte dans mon idée que cette technologie Vibram est toujours le meilleur choix pour l'adhérence. Un domaine ou la Norvan ne déçoit pas du tout.
La protection des orteils est également une caractéristique que je valide, le pare pierre agissant comme une barrière ferme entre les orteils et les rochers.

La semelle intercalaire est un mélange d'EVA et de polyoléfines et offre un amorti important qui sert à la fois à l'absorption des chocs et à la propulsion. J'ai vraiment senti que j'avais un retour d'énergie dans ma foulée en portant cette chaussure et j'ai cette sensation de fatigue musculaire qui arrive beaucoup plus tardivement dans mes longues sorties. En tant que personne qui utilise beaucoup de chaussures de trail, ma culpabilité a été légèrement atténuée par le fait que la mousse InFuse, produite pour cette paire, est composée à 100 % d'EVA recyclé. On le sait aujourd'hui, les marques ont aussi une mission, un effort à faire dans ce domaine. Il est important de se concentrer sur la durabilité plutôt que sur la consommation massive et la Norvan LD 3 est clairement une chaussure résistante.

Conclusion

L'Arc'teryx Norvan LD 3 est différente des autres chaussures de trail.
D'une part, la semelle intercalaire épaisse est beaucoup plus proche d'une chaussure de route et permet d'avoir une foulée avec plus de rebonds. La Norvan LD 3 est conçue avec une ligne directrice, le confort. Pour les coureurs qui préfèrent ne pas sentir les aspérités, et les impacts au sol sous leurs pieds, ils les trouveront extrêmement rassurantes.
Elles sont la pour enfiler les kilomètres et elles donnent beaucoup de sécurité quand les jambes sont fatiguées. Une vraie chaussure d'ultra.

Retrouve aussi l'article de Raph sur la marque Lagoped.

L'Outtripeur :

Je me balade dans mon van à la recherche des plus beaux paysages. Amoureux de sport et de nature j'aime les grands espaces pour pratiquer mes activités. J'aime partager, donner envie d'avoir envie !

Commentaires et avis

Donne ton avis et reçois

30
!

Comment ça marche ?
Félicitation !
30
seront ajoutés à ton compte une fois que ton avis sera validé par notre équipe !

      Raconte-nous Ton Outtrip

      J'ai fait cet itinéraire

      Je l’ai trouvé :

      Le balisage est :

      • leaf leaf
      • leaf leaf
      • leaf leaf
      • leaf leaf
      • leaf leaf

      Appréciation générale ( paysage, accès...)