SANTE | SIDAS, arrêtons de négliger nos pieds

Qu’est-ce-que : la course à pied, la randonnée, le ski, le trail, le vélo ont en commun ? Nos PIEDS !! D’où l’importance d’en prendre soin si on veut pouvoir continuer à crapahuter ou simplement prendre du plaisir sans souffrance, peu importe son terrain de jeu. Pour cela je vais aujourd’hui vous parler de la marque Sidas.

Un peu d’histoire

La marque a été fondée en 1975 grâce…à une plage Hawaïenne (sisi je t’assure). Tout vient de Loïc David, qui, en marchant un jour dans le sable se rend compte que chaque empreinte est différente, que chacun laisse en effet une marque différente. L’histoire commence ici.

2 filiales naissent alors avec un but commun :

  • SIDAS pour le sportif et des semelles adaptés à chaque pratique.
  • PODIATECH pour des solutions thérapeutiques.

SIDAS devient petit à petit une référence pour les semelles du sportif, en se caractérisant par 4 valeurs clés :

  • L’innovation : Partie intégrante de SIDAS, elle est reconnue et récompensée.
  • La passion et la performance : Passion et compétence permettent à SIDAS de mener à bien des projets à la pointe de la réussite.
  • L’engagement : Une solution accessible et adaptée au plus grand nombre. Voilà la recette de quelque chose qui marche. Sidas l’a bien compris.

Si tu veux en savoir plus sur SIDAS et son histoire je t’invite à te rendre ICI

Mon expérience SIDAS

N’étant pas encore passé par la gamme CUSTOM (c’est à dire des semelles moulées sur mesure) je vais vous faire mes premiers retour sur leur gamme produit que j’ai eu la chance de tester.

Semelle Bike+

Tout d’abord il faut choisir la bonne taille (par range de 2 tailles, 38-39, 43-44 par exemple). Jusque-là rien de bien compliqué.

L’installation de la semelle est super simple, il suffit de :

  1. retirer la semelle de propreté de votre chaussure
  2. placer celle-ci sur votre semelle SIDAS pour en tracer les contours
  3. découper votre semelle SIDAS à la forme
  4. et il n’y a plus qu’à l’insérer dans votre paire de running.

Voilà vous être prêt, reste plus qu’à y aller et découvrir le running autrement. J’ai choisi la 3D sens non pas pour le côté « sensation ». Pour une recherche de protection je conseille de plutôt se tourner vers la 3D protect).

Une fois en place, on ressent directement le changement par rapport à la simple semelle de propreté. Un petit gain de réactivité et surtout un allié sur des séances spécifiques et plutôt courtes. En effet, je ne ressens aucun confort supplémentaire avec cette semelle.

Semelle Bike+

Je vous vois venir, quel intérêt d’avoir des semelles pour nos chaussures de vélo ? Nos pieds ne touchent pas le sol !

Et bien détrompez-vous, nos pieds, même à vélo sont mis à rude épreuve :

  • Pas d’ouverture du pied possible contrairement au running.
  • Une pression déséquilibrée due aux cales et à un pied fixe.
  • Les pieds absorbent les choc de la route. Des ondes de chocs parfois violentes.

Mais en plus, on voit de nombreuses blessures / inconforts :

  • pied qui chauffe
  • fourmillement
  • ou encore blessure inflammatoire.

J’ai eu la chance de tester les semelles Bike+. Ici c’est le même principe pour l’installation que les semelles running (je ne vais pas refaire le paragraphe, il suffit de remonter un peu). Et là j’ai vraiment été bluffé.

Une sensation d’inconfort au début, ou plutôt de surprise avec l’apparition de nouvelles sensations jusqu’ici inconnues. Sentir ma chaussure sur ma voûte plantaire. Sentir un meilleur engagement de mon pied lors du pédalage. Une sensation d’amélioration de la puissance aussi. Bref, pour le moment je valide en les ayant utilisé uniquement sur mon home trainer Suito j’ai hâte d’aller en découdre très vite dehors.

PS : Ce n’est pas pour rien que l’équipe ASTANA s’équipe chez SIDAS, je dis ça je ne dis rien…

Et si tu veux en découvrir encore plus, je t’invite à venir t’informer ICI.


Un peu de nouveauté

Cela paraît pourtant naturel quand on connaît un peu SIDAS mais ils viennent seulement de se lancer sur le marché de la chaussette et du manchon de compression running. Avec leur expérience et leur expertise je te laisse imaginer ce qu’ils ont pu créer pendant tout ce temps.

Et bien j’ai eu l’occasion de pouvoir le tester

Tout d’abord les chaussettes Sidas

Une chaussette polyvalente axée trail-running qui se compose en plusieurs parties :

  • protection et soutien de la cheville
  • Zone de grip pour empêcher le glissement.

En parfait accord avec leur semelle celles-ci sont complémentaires. Une triple protection talon – cheville – oreille nous permettent de parcourir de nombreux kilomètres sans problème. Testé pour le moment que sur route je peux que confirmer leur confort et maintiens. Le tout dans un design sympa et une couleur plutôt attrayante. Vous pouvez les retrouver ICI

Les manchons de compressions Sidas

Pourquoi des manchons ? pour préserver nos muscles, empêcher les vibrations et ainsi nous permettre d’avaler les kilomètres tout en confort et protection. Chaque micro-vibration infligeant à nos muscles de l’inconfort. De plus cela nous permet d’optimiser la récupération et ainsi de mieux enchaîner nos séances. Sidas à donc crée un manchon de compression progressive pour protéger notre muscle. Un confort vraiment top allié à une légèreté fait qu’ils sont très vite oublié. De plus, ceux-ci sont réfléchissants sur le derrière ce qui permet sans aucun doute une sécurité accrue lors de nos sorties nocturnes à la nuit tombée.

Vous pouvez les retrouver ICI

Et bien plus encore

En effet au-delà de tout ce que j’ai pu vous montrer. SIDAS proposent aussi pleins de petits accessoires pour rendre notre expérience encore meilleure.

Le kit de survie du pied

Un petit kit remplie de plein de choses pour prévenir ou soigner un pied.

D’une protection évitant notre fameux ongle noir (oui oui on l’a tous déjà connu). Aux pansements et autres protections antifrottements. Voici un petit kit indispensable dans votre sac de randonnée ou votre sac de trail

Les gels

Je ne parle pas de gel à manger, mais de gel de récupération avec le gel Cryo pour une sensation de bien-être après l’activité et ainsi optimiser la récupération. Et d’un gel antifrottement pour éviter les ampoules et l’inconfort après des kilomètres. Perso ce sont deux indispensables que j’ai toujours dans mon sac.

Le dry flow

Ce n’est pas pour avoir les pieds au chaud, mais belle et bien pour sécher vos précieuses chaussures. Après une journée de rando, après une course avec une météo capricieuse, ou après ta séance de home-trainer intense, il est important de bien sécher ta chaussures pour faire perdurer celle-ci. Exit le radiateur qui va tout abîmer ici on te propose un petit sèche chaussure USB que tu transportera et utilisera bien souvent. tu peux le retrouver ICI.

Pour conclure

Si après tout cela tu n’as pas envie d’essayer ou si tu n’es pas convaincu par les bienfaits ou le soin que tu dois apporter à tes pieds (oui ils sont déjà moches et alors ?) je ne sais plus quoi faire. Sinon comme moi franchit le pas et découvre le confort à travers leurs gammes que tu retrouveras sur le SITE.

Merci à SIDAS de m’avoir fait découvrir cela.

Photo de profile de PierreMarc
PierreMarc le 27/11/2020
CONTACTER

Commentaires

Articles qui pourraient vous plaire

Pause en brooks 1