RAID DES ALIZÉS | INTERVIEW DES POPPINS, ÉQUIPE DE CHOC DU RAID !

Il y a 7 mois je participais au Raid des Alizés…je rencontrais une tripotée de nanas hyper motivées et motivantes, je dormais peu, transpirais beaucoup et rentrais finalement dans ma Savoie frigorifique pour reprendre le cours de ma vie ! J’avais eu un gros coup de coeur pour l’équipe des Poppins, sa motivation et sa bonne humeur à toute épreuve ( c’est le cas de le dire).

7 mois plus tard je suis ravie de te présenter Les Poppins, équipe de choc du Raid des Alizés 2018 !

Le Raid des Alizés, équipe Poppins

Pourquoi ce nom ?

Les Poppins parce que nous adorons Mary poppins, elle a toujours un tour dans son sac pour aider les enfants à sourire, elle est bienveillante, c’est notre spécialité à toutes les 3, la bienveillance.

Comment vous est venu l’idée de participer au Raid des Alizés ?

C’est juju qui a eu l’idée après notre participation à l’Event Pink Pack au Maroc où nous avons rencontré Mel Carle et Anne Dubundidu la blogueuse. Faby n’avait jamais couru 100 m de sa vie et pourtant, il était évident qu’elle devait faire partie de l’équipe

C’était votre premier raid ?

Oui c’est notre 1er, sûrement pas le dernier, celui-ci car il nous a inspiré, 100 % solidaire 100 % femme 100 % nature et associatif. Et la Martinique wahouu cette destination faisait rêver. 🌴La presse était bonne et les retours très positifs.

Vous représentez l’association l’Enfant bleu . Pourquoi? Pouvez vous nous présenter leur projet et comment vous avez fait pour trouver les fonds nécessaires pour pouvoir participer!

Nous avons choisi l’enfant bleu qui lutte contre la maltraitance des enfants. Nous pensons que pour favoriser un monde doux et meilleur, il faut qu’un enfant parte sur des bases solides. Un enfant meurtri ne peut pas bien évoluer tout seul . Nous voulions les aider à mieux grandir malgré leur souffrance physique et morale pendant leur jeune âge.

Trouver les fonds nous a mis beaucoup de pression. Au départ en novembre c’était rude, fin d’année, fêtes de Noël, rien n’aboutissait. On en a parlé autour de nous en véhiculant notre cause et en partageant notre aventure sur les réseaux sociaux et c’est exactement ce qui a généré de l’engouement ❤ les émotions 🙏

Chacune a trouvé sa place. Lili s’est trouvé une passion pour instagram, Faby gérait Facebook et Juju gérait toute la logistique papier et finance. C’est un boulot à plein temps !

Les sponsors, souvent des femmes, ont commencé à arriver.

Ageti ( Labo parapharmaceutiques ), le loft by Babydoll ( Shop féminin ), Reliv 🙁 Complement alimentaire ), la mairie de Gignac-la-Nerthe, Ellocom.net (Imprimeur ), madinjapan (vendeurs de figurines manga )et autres.

Les dons extérieurs étaient très nombreux et généreux aussi, on a généré de la sympathie, ça nous faisait du bien au moral et on avait le sentiment qu’à eux aussi. C’était chouette ces rencontres avec des Internautes, certains sont devenus des amis.

Faby habite sur une péniche, c’était souvent le lieu de rencontre, ça a beaucoup plu, donc tout a fonctionné à merveille.

Puis nous avons finalisé le budget grâce à une vente solidaire de dons d’artisans français à la péniche. Elle a été un franc succès et surtout a permis de beaux partenariats pour faire connaître les créateurs.

Quel était votre état d’esprit ? La gagne ? L’aventure ? La découverte ? Les vacances entre copines… Avez vous suivi une préparation spécifique avant le raid ?

L’état d’esprit été tout sauf la gagne. On voulait vivre la chose à fond, faire de notre mieux durant le raid, ne pas être les dernières non plus. Et surtout rencontrer toutes ces équipes que nous connaissions deja via insta : @les3grasses, @lesraidspink_raiddesalizes2018, @memshappy, que nous avions l’impression de connaître avant même d’y être.

Pour l’entraînement nous avons bénéficié de conseils d’amis sportifs ou d’anciens runners (merci Lucien, Marco), d’une bonne salle de sport « keep cool » et d’un coach personnalisé @cedric_viard, pour Faby qui partait de zéro en Run et VTT.

Nous avons été sérieuses, 3 training par semaine sur 1 an. Et plusieurs courses en compétition ensemble, run, trail, VTT et kayak.

Comment s’est passé ce Raid des Alizés? Quels souvenirs en garderez vous?

3 nanas. Une tente. La chaleur, la fatigue et chaque jour de nouveaux défis à relever. Avez vous eu des moments de tension, des situations difficiles à gérer piur votre équipe ?

Quelles épreuves redoutiez vous et comment se sont elles passé ?

Nous avons vécu ce raid soudées comme jamais, zéro zero heurt, ni même chamailles, que des sourires, des fous rires et des larmes de joies et de douleur. Lili redoutait le kayak pour sa peur de l’eau, et le VTT pour sa difficulté. Faby redoutait le trail plus que tout. Juju ne redoutait rien, elle veillait sur nous pour nous mener au bout de chaque épreuve.

Ce que nous redoutions s’est vérifié sur le terrain mais Juju nous a porté avec son cœur et sa rage à bout de bras, on l’a écouté, ça marchait.

Nos meilleurs moments furent différents bien que l’arrivée finale et notre joie restera gravée dans nos tripes.

Lili a adoré le trail et la Course d’Orientation, Faby a beaucoup souffert sur la course d’orientation et le trail et a adoré le kayak. Juju a tout apprécié et dit que son meilleur moment fut de nous voir passer les lignes d’arrivée avec tous les doutes effacés du départ.

3 nanas dans une tente, un grand moment de délire (fou rires garantis) Lili et Faby sur les côtes avec tout l’attirail, masque de nuit, boules quies, ronflements, des affaires qui trainent … Et Juju au milieu sereine comme une princesse.

La gestion des sacs et tenues à été très rudes aussi, beaucoup trop d’ affaires en fait…. Faut minimiser pour ne pas s’y perdre tous les jours.

Les douches et toilettes, grands moments de fou rire aussi 😂.

Et toujours zéro tension chez les poppins.

Est-ce que vos proches vous ont suivi? Encouragé? Quels sont les plus beaux messages, les mots qui vous ont porté?

Nos proches et amis insta et Facebook nous ont carrément suivi, nous avons beaucoup alimenté tous les jours en story et live pour faire vivre nos joies et douleurs, c’était très important pour nous qu’ils nous suivent, ça nous a porté tout le long. On aurait voulu avoir une go pro juste pour qu’ils le vivent avec nous.

Pour faire partager aux « poppains » (les copains des poppin’s)

Bref on aurait voulu qu’ils soient tous avec nous !

Quels conseils donneriez-vous à celles qui veulent se lancer ? Et pour la suite…vous repartiriez sur un autre raid? lequel? autre chose à rajouter ?

Seul conseil : lancez-vous, osez, faites le pas, ça rythmera votre année, vous rencontrerez des personnes fabuleuses sur le chemin, idem au niveau de l’équipe d’orga,

Éric d’Adesias et sa troupe

Le fabuleux ambianceur steeve kondo toute la team sport event, Antoine, Charlotte…. Bref tout n’est que bonheur.

Nous sommes si fières d’avoir vécu cette aventure que nous la recommandons à toutes ces femmes, même peu sûres d’elles et qui veulent se dire « on l’a fait, on est des alizés ».

Si nous repartions sur un raid, il serait féminin je pense, c’était trop puissant la serendipity attitude.

Femme simplement je te dis que jt’aime ❤️❤️

Et si nous devions qualifier nos rôles sur le Raid des Alizés

Lili prenait des photos, papillonnait, souriait à tout le monde

Faby parlait tout le temps (même aux animaux, même aux objets), pleurait souvent dans l’effort et souriait à tout le monde.

Juju veillait sur nous, gérait tout de A à Z et souriait à tout le monde.

A rajouter sur le Raid des Alizés

Ça a renforcé nos liens d’amitié.

Une équipe de 3 au départ a formé une unité inébranlable.

Les faiblesses et forces des unes a renforcé les autres.

Comme un Transfert de personnalité positif et bourré d’énergie qui t’amène loin, très loin….

Commentaires

Articles qui pourraient vous plaire

Running_tendance