Pour tous les passionnés de l’outdoor

les amoureux de nature

quelque soit le niveau et la pratique !

Journal de confinement #1 | Quand la nature se porte bien mieux sans nous

Journal de confinement #1 | Quand la nature se porte bien mieux sans nous
20 mars 2020 Camdewoods
In Cam Dewoods, Ecottrip

Alors que toutes nos forces sont dorénavant mobilisées pour venir à bout de ce Covid-19, que nous sommes « en guerre » et que les Français et bien d’autres nationalités se terrent, chez Outtrip nous souhaitions prendre un peu de recul et nous concentrer sur un élément qui semble se réjouir de la mise à l’arrêt de l’être humain : la nature.

Les oiseaux chantent, la pollution diminue, les poissons s’éclatent pendant que nous sommes gentiment confinés. Les effets positifs n’ont pas tardé à se faire sentir chez nos voisins. En Italie, après seulement deux semaines de confinement, les habitants de Cagliari ont eu la surprise d’apercevoir un groupe de dauphins dans le port.  Un phénomène rare, qui serait dû au ralentissement de la flotte marine et de la pollution humaine. En Chine cela fait plusieurs mois que les experts et la population observent une baisse de la pollution significative, un phénomène qui s’observe aussi en Italie. Et après 4 jours seulement en France, la qualité de l’air s’est améliorée (source Karine Léger, directrice d’Airparif).

Même si ce n’est pas une grande surprise, puisque nous savons tous pertinemment que l’activité humaine pollue et détériore l’environnement … cela fait mal non ? de réaliser concrètement qu’il suffit de quelques jours, semaines pour que la nature reprenne ses droits et s’épanouisse beaucoup mieux sans notre présence.

A se demander si le virus, au fond, ce ne serait pas plutôt nous ? Si le meilleur moyen de laisser un peu de répit à cette chère planète n’est pas de nous enfermer chez nous pour que l’on arrête de l’épuiser à tout va.

Quand la pollution humaine est en déclin, la nature reprend ses droits ! Mais cette pandémie va-t-elle nous remettre à notre place dans un écosystème que nous essayons sans cesse de dompter. Ou bien allons-nous reprendre le cours de notre vie en sortant ?

J’espère naïvement que lorsque nous sortirons tous de chez nous, nous aurons tiré de cette longue période les leçons nécessaires. Mais franchement, j’en doute. Quel électrochoc faudra-t-il pour que nous soyons tous solidaires dans un but simple et élémentaire : protéger notre habitat.

Comment (1)

Pingbacks

  1. […] Pour cet Intrip numéro 3, nous t’encourageons à regarder Notre Planète . Un documentaire Netflix qui prend encore plus de sens en ce moment. Il y a tant de choses à dire, à l’heure où nous sommes privés des beautés de notre environnement et où celui-ci semble se porter beaucoup mieux depuis que nous sommes confinés. […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Newsletter

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer